TOUS ÉGAUX! 8' Saci OURABAH a animé un atelier de réalisation de films avec un groupe d’élus du Conseil Général des Collégiens de Seine-Saint-Denis.
SI PROCHE SI DIFFERENT... (17'34). Projet européen Jeunesse en action...
La Marche : réunion de rédaction Presse&Cité Reportage de Saci ORABAH - 13'41 Erwan Ruty anime la réunion de rédaction de Presse&Cité à la 3ème Université des Banlieues ...
LES TRIBUS DANS LA VILLE 23' par Antoine Benito KOUVEDJIN
LA BRICHE FORAINE 4'21 - Yann DUJARDIN Chaque année, la briche à Saint Denis lieu artistique alternatif, organise une fête foraine originale
Le CYCLOP 5'10 réalisé par Yann DUJARDIN -Ce que l’on appelle Street Art regroupe plusieurs pratiques artistiques
BANDE ANNONCE DU FILM KARL FAIT SON CINEMA (10'54) - Un film réalisé avec les habitants du quartier...
CIRCO PARA TODOS - 23' - Extraits du film Cicatrices produit par la CATHODE Réalisation : Gabriel GONNET Les enfants de Circo para todos viennent en France au festival international de cirque d’enfants de Valencienne. Anciens enfants des rues de Kali en Colombie....
BRUXELLES, regards2banlieue Europe (28'09). Un film réalisé par Zoumana, Pascal, Fatima, Irvin, Julia, Kevin, Florian, Pablo, Fraulis, Davide, Zaky et encadrés par Brigitte RETOUT, Saci OURABAH, Pierre MARTIN...
Égalité, Inch'Allah - Un film de Donia KHABLI 23'30 Un film documentaire sur le féminisme musulman. Le documentaire dévoile les aspects et les contours d'une nouvelle conception féministe...
VISITES D'ENTREPRISES (6'10) de Gabriel GONNET et Karim MOULOUD
LE SAMEDI MATIN AU COLLEGE (21'15). L’expérience du Samedi Matin au Collège existe depuis 4 ans au Collège Jean Jaurès de Pantin...
BANDE ANNONCE DU FILM SUR LE CHEMIN DE L'ÉCOLE DE LA NON VIOLENCE (3'12) de Gabriel GONNET...
SUIVRE DU "REGARDS" (8'42). Vidéomaton de Jean-Luc MASSON...
PADOVA "THE PARK" (6'22), réalisé par le groupe européen, encadré par Stéfano COLLIZZOLLI (Italie), Martin DEMAN (Belgique) et Brigitte RETOUT (France)...

Ateliers Utopiens

ATELIERS UTOPIENS (4'02)
Reportage de Yann DUJARDIN
______________________
Article de Yann DUJARDIN

Atelier philosophie : « L’utopie annonce-t-elle le bonheur ou le malheur des hommes ? »

Tout au long de l’année, à raison d’un mercredi par mois, a lieu un atelier philosophie dans la bibliothèque Dumont à Aulnay-sous-Bois, animé par Jean-Pierre STEENHUYSE, professeur de philosophie à la retraite.

Chaque année un thème est choisi et ensuite étudié. Plusieurs rendez-vous pendant l’année permettent de traiter les différents sujets qui abordent les thèmes. L’an dernier c’était le thème de l’écologie. Afin de rebondir dessus Jean-Pierre STEENHUYSE a lancé le thème de l’utopie, qui rebondira à son tour sur celui du travail, proposé par une responsable de la bibliothèque. Je me suis rendu à l’atelier du 16 janvier 2013, sur le sujet : « L’utopie annonce-t-elle le bonheur ou le malheur des hommes ? ». Le noyau d’habitués varie de 5 à 10 personnes, rejoins par les curieux qui se mêlent le temps d’un soir aux débats philosophiques, nous étions une quinzaine de participants en ce mercredi hivernal.

Thème actuel et qui pourtant ne date pas d’hier, l’Utopie de Thomas MORE, fait rêver notre monde contemporain. Et si l’utopie pouvait définir certaines réalités ? « Rien n’est plus contagieux que le bonheur », « Le bonheur peut et doit être atteint par le travail ». Autant de réflexion qui pousse l’être humain sur le chemin de la recherche du bonheur, du bien, via nos propres moyens et nos expériences. C’est ce que l’on peut apprendre en participant aux ateliers philo en ce moment, et ce jusqu’au dernier rendez-vous, prévu le 12 juin 2013.

En ces temps difficiles sur notre planète Terre, débattre sur l’utopie peut réconforter sur certains points, nous faire réfléchir sur les choses importantes de la vie ou encore nous apprendre comment vivre en société avec ses semblables et ses différents. L’utopie n’apportera pas de réponse ultime ou véritable, mais elle peut déterminer certaines conditions pour le bien d’un chacun.

Si l’on en croit Félix CANTAGREL, le disciple de Charles FOURIER, le travail est un élément primordial pour la recherche du bien, car le bonheur primaire, ou primitif si l’on peut l’appeler ainsi, se trouve dans la survie et la subsistance. Pouvoir se nourrir tous les jours et de telle manière assurer sa survie apporte une forme de bonheur, d’apaisement de l’esprit. Or, la simple action de cueillir des baies ou de pêcher est une forme de travail, que l’on pourrait comparer à un plaisir selon les affinités des personnes liées à ces actions. Il faut savoir que le travail dit pénible sur l’île d’Utopia de Thomas MORE est destiné aux non-citoyens ou aux esclaves.

Il apparaît que l’utopie mène parfois les hommes à une société totalitaire, dictatoriale. Le philosophe Emmanuel KANT a écrit : « Si le souverain veut rendre le peuple heureux, selon l’idée qu’il s’en fait, il devient despote. Le peuple de son côté veut ne pas se laisser frustrer de la prétention au bonheur commune à tous les hommes et il devient rebelle. » Pour certains, le communisme de Staline avec élimination totale des opposants ou le nazisme de Hitler avec sa base sociale forte sont des utopies qui mènent à la dictature, dictature aveugle pour Staline, dictature cruelle et tragique pour Hitler. Autant dire que cette utopie dérive sur le malheur des hommes au profit du bonheur de certains, et qu’en aucun cas, elle ne fait rêver l’humanité.

A nous de travailler sur l’utopie pour la quête du bonheur, à l’utopie de nous faire travailler pour trouver cette quête. Bibliothèque Dumont : 12 Boulevard du Général Gallieni 93600 Aulnay-sous-Bois, 01 48 79 41 80.
______________________
Sources :
www.philosophie.ac-versailles.fr

www.reseaudesbibliotheques.aulnay-sous-bois.fr
www.wikipedia.org/wiki/Charles-Fourier
http://philosophies.tv

 

Teaser r2b

recherche